Devenez Ambassadeur du Relais Soissons, devenez Relayeur !
Pourquoi et Comment ? Cliquez ICI !

Interview de Jocelyn PERROT du SITOM 93

Découvrez l’interview de Monsieur Jocelyn PERROT du SITOM 93, Responsable Prévention & Animation Territoriale  à l’occasion de la décoration de M. Emmanuel PILLOY, le 18 septembre 2015 au Relais à PLOISY sur le Plateau.

 

Découvrez, ci-dessous, la version texte de l’interview

 

Jean-Marc AUGUET : Bonjour Jocelyn,

Jocelyn PERROT : Bonjour

J-M A : Vous êtes responsable au SITOM 93, vous avez l’habitude de travailler avec le relais. J’aimerai connaître votre ressenti par rapport au relais qui évolue dans le 93, où nous avons beaucoup de conteneurs.

J P : Effectivement, le relais c’est une structure que l’on suit depuis maintenant quelques années puisqu’il est vrai qu’en Seine-Saint-Denis, il avait un gros déficit au niveau de la collecte des textiles. Et nous savons que c’est département où les programmes de réduction de déchets ont quand même pris pas mal d’ampleur. On a besoin de structures comme la votre, qui permettent d’avoir des solutions très concrètes notamment pour les gens et pour leur permettre aussi d’arrêter de jeter en permanence et de gaspiller. Je crois que c’est surtout ça nous qui nous intéresse, dans le sens où on a tous des habitudes qu’il faut changer. En tant que collectivité, on essaye de faire passer un message :  » Vous avez un rôle très important à jouer pour nous permettre de développer d’autant plus les bons gestes et surtout le geste citoyen ».

J-M A : Il est vrai que dans ce centre où nous sommes en ce moment même, nous collectons un peu près 5000 tonnes par an. C’est une économie de 500 000 euros pour la collectivité. J’espère qu’on va pouvoir continuer avec des gens comme vous qui passez votre temps à sensibiliser les communes aux problèmes. Parce que nous avons besoin des élus et des syndicats de traitement de déchets pour travailler mais aussi pour créer des emplois. A chaque fois qu’on collecte 40 tonnes, on embauche une personne.

J P : Cela est vrai que c’est un discours qui passe bien au niveau des élus puisque nous avons 38 et 40 communes de Seine-Saint-Denis qui sont adhérents au syndicat intercommunal et donc quand on leur parle du relais, en temps que solution mais aussi en temps qu’entreprise, j’allais dire solidaire parce que c’est aussi ça, sur un département comme la Seine Saint Denis, on a besoin de développer des solidarités. Et donc quand on a des solutions adaptées et que derrière on parle « emploi », forcément il y a un petit plus qui va réussir à séduire en ces temps aussi de disettes financières pour les collectivités. C’est important puisqu’on allie une démarche de développement durable. Nous sommes donc en plein cœur de l’actualité de cette année mais aussi des années futures. C’est important de continuer à développer des partenariats avec les collectivités puisqu’on aura toujours besoin d’avoir cet angle de vue qui est aujourd’hui :  » On peut faire de l’environnement avec du social mais aussi avec de l’économique. Cela développe d’autres façons de vivre une vie citoyenne en France ».

J-M A : Je vous remercie beaucoup pour votre témoignage.

J P : C’est moi, merci.

Avec Le Relais Soissons, vous soutenez l’action d’une entreprise pas comme les autres, qui est mobilisée depuis 30 ans dans la lutte contre l’exclusion et qui crée, grâce à vos dons, un nouvel emploi chaque semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *